logo

VOCATION

« Oublier un crime est un crime » Mémorial juif de Nancy

Cette citation retrouvée dans les carnets de note personnels de Claude Erignac reflète parfaitement l’esprit qui anime l’association qui porte son nom.
C’est en effet pour perpétuer la mémoire et les valeurs qui guidaient l’action de Claude Erignac et l'exemple qu'il a donné au service de l'Etat que ses amis et ses proches ont souhaité créer cette association peu de temps après son assassinat en février 1998.
Présidée par Antoine Rufenacht, maire du Havre, elle regroupe autour du souvenir du préfet assassiné 450 membres, amis, proches et anciens collaborateurs ainsi que des personnes qui ont souhaité nous rejoindre.

Afin de perpétuer cette mémoire et de faire vivre les valeurs républicaines, l'Association a choisi de décerner un Prix, remis symboliquement au Sénat chaque année en février à la date anniversaire de l'assassinat du préfet. Doté d’une récompense de 8000 €, le Prix Claude Erignac récompense une personne illustrant l’humanisme et le courage au service de la collectivité. Le lauréat est sélectionnée par un jury prestigieux présidé par Monsieur Renaud Denoix de Saint-Marc, ancien vice-président du Conseil d'Etat et composé de membre de l'association, Madame Agnès Caradec, conseillère en Communication, Monsieur Jacques Chérèque, ancien ministre, Monsieur Bruno Fontenaist, préfet honoraire et Monsieur Philippe Merle, professeur des universités.

Voulant toujours inscrire leur action dans la fidélité aux valeurs qui animaient Claude Erignac, les membres de l’Association ont cherché à diversifier et amplifier les occasions de mettre lesdites valeurs à l’honneur, notamment en impliquant les jeunes dans la défense des valeurs républicaines.
C’est ainsi qu’en plus du Prix, remis chaque année en février, le concours scolaire Claude Erignac a été lancé en 2004, à l'initiative de l'association et avec le soutien des ministères de l'Education nationale et de l’Intérieur. Il est ouvert aux élèves des collèges et lycées des académies de Lille, Montpellier, Nancy-Metz et Versailles, qui correspondent aux régions où Claude Erignac a vécu et exercé ses fonctions.
Ce concours organisé dans les collèges et lycées privilégie les sujets de société et le caractère régional de cette démarche. Il permet aux élèves de mener une réflexion approfondie et collective sur des thèmes essentiels.